Résidence en 2018/2019 pour un designer au Pôle Expérimental Métiers d’Art de Nontron et du Périgord Limousin à Nontron en Dordogne.

OBJET
Invitation d’un designer pour un séjour de recherche et de création de trois mois entre janvier 2018 et décembre 2019.

CONTEXTE
Le programme des « Résidences de l’Art en Dordogne » est un dispositif départemental qui a pour ambition de favoriser la création contemporaine dans un département riche de ses références artistiques léguées par l’histoire de l’homme.
Il repose sur un partenariat entre l’Etat – Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de la Dordogne, les villes et organismes qui accueillent les artistes en résidence et le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine.

PORTEURS DU PROGRAMME
  • L’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord (ACDDP) coordonne le programme des « Résidences de l’Art en Dordogne ».
    L’ACDDP, outil culturel du département de la Dordogne, est un établissement public qui a pour mission de favoriser la diffusion et la création artistiques, de valoriser la culture occitane, ainsi que d’accompagner les acteurs de la vie culturelle, d’informer, d’orienter et de sensibiliser les publics.
  • Le Pôle Expérimental Métiers d’Art (PEMA) de Nontron et du Périgord Limousin accueille le designer en résidence.
    L’objet du PEMA est de favoriser et de participer au développement du secteur Métiers d’Art à Nontron, sur les territoires du Pays nontronnais, du Périgord Vert et du Parc naturel régional Périgord-Limousin. Ses actions concernent les métiers de la restauration du patrimoine, les métiers de tradition et les métiers de création.
Dans le cadre des « Résidences de l’Art en Dordogne », le PEMA invite un designer à travailler aux côtés de professionnels qui ont la connaissance et la maîtrise de matériaux et de techniques particuliers. Ce contexte singulier permet au designer invité de conjuguer leurs recherches aux savoir-faire de l’artisanat et des métiers d’art.
 
OBJECTIFS DU PROGRAMME
- Offrir à un designer un temps et les moyens d’une recherche artistique nourrie des ressources – humaine, patrimoniale, paysagère, économique, agricole, artisanale et industrielle… – et des projets culturels du site qui l’accueille,
- Permettre au public le plus large de se familiariser avec l’art et la création,
- Faciliter la rencontre entre le designer, les professionnels métiers d’art et les publics en rendant visibles les processus de création,
- Favoriser la découverte du métier de designer.
 
ORIENTATION DE LA RESIDENCE AU PEMA
« En collaboration…. »
La résidence à Nontron a pour objet d’aboutir à un ou des projet(s) de création réalisé(s) en collaboration entre un designer et des professionnels métiers d’art.
L’objectif premier de cette résidence est d’inscrire les métiers d’art dans la création actuelle tout en renouvelant et en réinvestissant les notions d’arts décoratifs et appliqués.
Le résident invitera les professionnels métiers d’art à interroger leurs pratiques et à dépasser les limites de leurs matériaux et savoir-faire.
Son projet devra s’inscrire sur le territoire du Périgord vert en impliquant les professionnels métiers d’art, en favorisant les partenariats avec les entreprises locales, en faisant appel aux ressources et matériaux locaux, en prenant en compte la culture et les attentes de la population, des collectivités, ceci s’inscrivant dans une réflexion plus globale sur le développement durable et l’écoconstruction.

DEROULEMENT
Entre janvier 2018 et décembre 2019, durant trois mois (étalés en plusieurs séjours), se dérouleront :
  • une présentation publique du designer et de ses créations,
  • un temps d’immersion et de rencontres avec les professionnels métiers d’art et les habitants,
  • un temps de recherche et de création,
  • un temps de préparation et d’installation de la présentation des projets et oeuvres réalisés lors de la résidence. Cette restitution prend généralement la forme d’une exposition d’une durée de 1 mois minimum.

 
MEDIATION
Durant la résidence, le designer présentera son travail lors de rencontres avec les publics (associations, conseillers municipaux et départementaux, habitants, enseignants, établissements scolaires…).
Dans le cadre de dispositifs scolaires ou de projets avec d’autre(s) public(s), il pourra animer des ateliers pour des élèves d’écoles élémentaires, de collèges ou lycées ou pour des membres d’associations. L’artiste sera alors rémunéré en plus du budget alloué à la résidence et la durée de la résidence pourra se prolonger.
 
CONDITIONS
 
Responsables
Le président et la responsable du PEMA, ainsi que la coordinatrice des « Résidences de l’Art en Dordogne », à l’ACDDP, seront les interlocuteurs privilégiés du designer. Ils l’accompagneront au cours de sa recherche et mettront en oeuvre tous les moyens afin de faciliter l’aboutissement de son projet.
 
Conditions d’hébergement et de travail
  • Un appartement meublé sera mis à disposition du designer durant toute la durée de la résidence. Le PEMA prendra en charge les frais suivants : eau, électricité, charges locatives, connexion Internet,
  • Un atelier et un lieu d’exposition.
Conditions financières
  • Frais pour l’artiste et pour sa recherche
    10 600 € : frais de séjour (repas et déplacement 2 000 €), recherches, production et droits d’auteur
  • Frais liés au séjour et à l’organisation
    6400 € : frais d’exposition, diffusion, médiation, coordination, logement et atelier
  • Frais liés aux dispositifs scolaires et autres projets
    Le budget sera déterminé au moment de la définition de chaque projet spécifique et en accord avec l’artiste.
 
SELECTION
 
Critères d’éligibilité
  • Résider hors Dordogne
  • Pouvoir justifier de son statut professionnel de designer
  • Etre titulaire du permis B
 
Modalités
  • Pré-sélection sur dossier, par un comité de pilotage constitué des représentants des partenaires des « Résidences de l’Art en Dordogne » : PEMA, DRAC Nouvelle-Aquitaine, Conseil départemental de la Dordogne, Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, Pollen/Résidences d’artistes à Monflanquin, ACDDP, élus, enseignants…
  • Puis choix définitif après entretien avec les 2/3 designers présélectionnés et le comité de pilotage.
 
Calendrier
 Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 5 mars 2017
  • Présélection des dossiers : avril 2017
  • Entretien avec les designers présélectionnés et choix du designer en résidence : mai 2017
  • Découverte du site et du fonctionnement de la résidence, rencontre avec les enseignants : mai/juin 2017
Inscription
Compléter la fiche de renseignements, l’accompagner d’une lettre d’intention et de visuels et déposer le dossier complet, en un seul pdf, sur le site www.culturedordogne.info avant le 5 mars 2017.
Un projet n’est pas demandé au préalable car il s’agit d’une résidence de recherche à partir des ressources et du contexte du lieu de résidence.
 
RENSEIGNEMENTS
Violaine Marolleau, coordinatrice des « Résidences de l’Art en Dordogne »
Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord
2 place Hoche
24000 Périgueux
05 53 06 40 04 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – www.culturedordogne.fr
Résidence en 2018 pour un artiste plasticien ou un photographe au Centre hospitalier Vauclaire, avec l’association Zap’Art à Montpon-Ménestérol en Dordogne
 
OBJET
Invitation d’un artiste plasticien ou un photographe pour un séjour de recherche et de création de trois mois en 2018.
 
CONTEXTE
Le programme des « Résidences de l’Art en Dordogne » est un dispositif départemental qui a pour ambition de favoriser la création contemporaine dans un département riche de ses références artistiques léguées par l’histoire de l’homme.
Il repose sur un partenariat entre l’Etat – Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de la Dordogne, les villes et organismes qui accueillent les artistes en résidence et le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine.
 
PORTEURS DU PROGRAMME
  • L’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord (ACDDP) coordonne le programme des « Résidences de l’Art en Dordogne ».
    L’ACDDP, outil culturel du département de la Dordogne, est un établissement public qui a pour mission de favoriser la diffusion et la création artistiques, de valoriser la culture occitane, ainsi que d’accompagner les acteurs de la vie culturelle, d’informer, d’orienter et de sensibiliser les publics.
  • Le Centre Hospitalier Vauclaire et l’association Zap’Art accueillent l’artiste en résidence.
    Le Centre Hospitalier Vauclaire, établissement public de santé, accueille et prend en charge des personnes présentant des troubles ou des fragilités psychiques. La psychiatrie génère toujours dans notre société des peurs, des stigmatisations préjudiciables aux personnes atteintes de cette fragilité.
Le Centre Hospitalier de Vauclaire, par l'intermédiaire de l'association ZAP'ART (Zone d'Actions et de Productions ARTistiques), a créé un espace non thérapeutique dédié aux actions culturelles. Situé au sein de son établissement, cet espace a pour but de permettre la rencontre et le partage de tous les publics (patients, personnel, familles, scolaires, personnes âgées, ou tout autre public...) autour de la pratique ou de la découverte d’actions artistiques et culturelles ; toutes les disciplines sont déclinées : arts plastiques, peinture, théâtre, musique, films documentaires, etc...
 
OBJECTIFS DU PROGRAMME
- Offrir à un artiste un temps et les moyens d’une recherche artistique nourrie des ressources – humaine, patrimoniale, paysagère, économique, agricole, artisanale et industrielle… – et des projets culturels du site qui l’accueille,
- Permettre au public le plus large de se familiariser avec l’art et la création,
- Faciliter la rencontre avec l’artiste et les publics en rendant visibles les processus de création,
- Favoriser la découverte du métier et de la démarche de l’artiste.
 
ORIENTATION DE LA RESIDENCE AU CENTRE HOSPITALIER VAUCLAIRE
« Traces de vies »
L'histoire de la Chartreuse de Vauclaire devenue depuis 1919 le centre hospitalier de Psychiatrie de la Dordogne résonne toujours fortement. Son architecture monastique conservée aux cotés des nouveaux bâtiments plus adaptés à une fonction hospitalière moderne contribue à rappeler la présence de celles et ceux qui l’habitèrent : moines, soldats, patients. En somme, « une mémoire évanescente parcourt les murs».
Si ce patrimoine est bien sûr fondé sur ses caractéristiques architecturales, historiques ou plus spécifiquement institutionnelles, il est tout autant constitué de ses traces immatérielles : les expériences humaines accumulées, les émotions vécues, les mémoires et récits de vie individuels ou collectifs. En résidence, l’artiste s’en imprègnera pour réaliser de nouvelles expérimentations et créations.
 
DEROULEMENT
Entre janvier et novembre 2018, trois mois (consécutifs ou en plusieurs longs séjours), se dérouleront :
  •  une présentation publique de l’artiste et de son oeuvre,
  •  un temps d’immersion et de rencontres avec les habitants,
  •  un temps de recherche et de création
  •  un temps de préparation et d’installation de la présentation des projets et oeuvres réalisés lors de la résidence. Cette restitution prend généralement la forme d’une exposition d’une durée de 1 mois minimum.
MEDIATION
Durant la résidence, l’artiste présentera son travail lors de rencontres avec les publics (personnels et patients de l’hôpital, membres d’associations, conseillers municipaux et départementaux, habitants, enseignants et élèves).
Dans le cadre de dispositifs scolaires ou de projets avec d’autre(s) public(s), il pourra animer des ateliers pour des élèves d’écoles élémentaires, de collèges ou lycées ou pour des membres d’associations. L’artiste sera alors rémunéré en plus du budget alloué à la résidence et la durée de la résidence pourra se prolonger.
 
CONDITIONS
Responsables
La Directrice du Centre Hospitalier Vauclaire et le Président de l’association Zap’Art, ainsi que la Coordinatrice des « Résidences de l’Art en Dordogne » à l’ACDDP, seront les interlocuteurs privilégiés de l’artiste. Ils l’accompagneront au cours de sa recherche et mettront en oeuvre tous les moyens afin de faciliter l’aboutissement de son projet.
 
Conditions d’hébergement et de travail
  • Un appartement meublé sera mis à disposition de l’artiste durant toute la durée de la résidence.      Le Centre hospitalier et l’association Zap’Art prendront en charge les frais suivants : eau, électricité, charges locatives, connexion Internet,
  • Un atelier et un lieu d’exposition
Conditions financières
  • Frais pour l’artiste et pour sa recherche
    10 600 € : frais de séjour (repas et déplacement 2 000 €), recherches, production et droits d’auteur
  • Frais liés au séjour et à l’organisation
    6 400 € : frais d’exposition, diffusion, médiation, coordination, logement et atelier
 
Frais liés aux dispositifs scolaires et autres projets
Le budget sera déterminé au moment de la définition de chaque projet spécifique et en accord avec l’artiste.
 
SELECTION
Critères d’éligibilité
  • Résider hors Dordogne
  • Etre assujetti ou affilié à la Maison des Artistes ou à l’Agessa ou pouvoir justifier de son statut d'artiste professionnel
  • Etre titulaire du permis B et posséder un véhicule
Modalités
Pré-sélection sur dossier, par un comité de pilotage constitué des représentants des partenaires des « Résidences de l’Art en Dordogne » : Centre Hospitalier Vauclaire, association Zap’art, DRAC Nouvelle-Aquitaine, Conseil départemental de la Dordogne, Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, Pollen/Résidences d’artistes à Monflanquin, ACDDP, élus, enseignants…
Puis un choix définitif après entretien avec le comité de pilotage et les 2 ou 3 artistes présélectionnés.
 
Calendrier
  • Date limite de dépôt de dossiers de candidature : 5 mars 2017
  • Présélection des dossiers : avril 2017
  • Entretien avec les artistes présélectionnés et choix de l’artiste en résidence : mai 2017
  • Découverte du site et du fonctionnement de la résidence : mai / juin 2017
Inscription
Compléter la fiche de renseignements ci-dessous, l’accompagner d’une lettre d’intention et de visuels, et déposer le dossier complet, en un seul pdf, sur le site www.culturedordogne.info avant le 5 mars 2017.
Un projet n’est pas demandé au préalable car il s’agit d’une résidence de recherche à partir des ressources et du contexte du lieu de résidence.
 
RENSEIGNEMENTS
Violaine Marolleau, coordinatrice des « Résidences de l’Art en Dordogne »
Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord
2 place Hoche
24000 Périgueux
05 53 06 40 04 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – www.culturedordogne.fr
 

Avant de déposer votre dossier, vous devez le compresser en format Zip. Pour cela, si vous n'avez pas de logiciel de compression, vous pouvez utiliser un logiciel gratuit tel que 7zip (pour Windows ou Linux) ou keka (pour Mac Os) pour compresser l'ensemble de vos documents en un seul fichier.

Il est impératif que le nom de fichier compressé ne contienne ni espace, ni accent. Par exemple, un fichier nommé 'ma candidature.zip' ne fonctionnera pas (espace entre "ma" et "candidature") alors que 'ma_candidature.zip' fonctionnera ("_" entre les deux mots).

Tout fichier dont le nom contient des accents ne se transmettra pas. Tout fichier avec de multiples extensions sera rejeté (ex. 'monfichier_ver1.3.zip', le ".1" et le ".3" sont considérés comme des extensions)

N'oubliez surtout pas de télécharger et remplir la fiche de renseignements et la joindre à votre dossier.

Afin de transférer votre dossier, dans la colonne de droite, vous trouverez des modules de dépôt de candidatures. Séléctionnez votre fichier zip (bouton 'Parcourir'), remplissez le champ 'chiffre' (mesure anti-spam de robots malveillants), en tenant bien compte des majuscules/minuscules, et lancez le transfert.

Créé en 1996, le programme des "Résidences de l’Art en Dordogne" offre à des artistes plasticiens un temps de recherche et de création inspiré des spécificités géographique, paysagère, économique ou culturelle du département. Ce dispositif est coordonné par l’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, et soutenu par le Conseil départemental de la Dordogne, le ministère de la culture et de la communication/Drac Nouvelle-Aquitaine et le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine ; en partenariat avec les associations, communes et communautés de communes du département qui accueillent et côtoient les artistes en résidence. Chacune des structures d’accueil d'artistes en résidence définit une orientation thématique que l’artiste va suivre durant son séjour.

Tout artiste sélectionné par un comité de pilotage se voit attribuer un logement et bénéficie des conditions nécessaires à son travail. Outre ce temps de trois mois d’immersion et de création, l’artiste est amené à participer à différentes rencontres avec différents publics. Une exposition clôture traditionnellement ce temps de résidence.

En 2018, une structure du programme propose d’accueillir un artiste en résidence et une autre invite un designer pour une résidence de trois mois entre janvier 2018 et novembre 2019.


vauclaire Au Centre Hospitalier Vauclaire 
avec l'association Zap'Art

Orientation de la résidence : « Traces de vies »

Invitation d'un artiste plasticien ou photographe

Artistes précédemment invités : Sandra Aubry & Sébastien Bourg, Marc Adi, Guillaume Martial.

Date limite de dépôt de candidature : 5 mars 2017

Voir l'appel à candidature - Résidence au Centre   Hospitalier Vauclaire

crédit photo : Marc Adi


6.photo org Nontron

  Au Pôle Expérimental Métiers d'Art (PEMA) de   Nontron et du Périgord-Limousin.

Orientation de la résidence : « En collaboration avec des professionnels métiers d'art »

Invitation d’un designer

Artistes précédemment invités : Matali Crasset, Godefroy de Virieu, Stefania Di Petrillo, Jean Couvreur, Samuel Accoceberry, Les MStudio.

  Date limite de dépôt de candidature : 5 mars           2017 

       Voir l’appel à candidature – Résidence au PEMA       

       de Nontron et du Périgord-Limousin